Glossaire

Vous trouverez ici l'explication des termes techniques et abréviations essentiels concernant la technologie Diesel

Canning

Logement des substrats, DOC (Diesel-Oxidation Catalyst – voir DOC), DPF® (filtre à particules Diesel) et / ou SD (silencieux) en tant que composants du système de post-traitement des gaz d’échappement, y compris éventuellement les tuyaux de gaz d’échappement nécessaires.

CRT

Continuously Regeneration Technology – combinaison d’un catalyseur d’oxydation Diesel (DOC) avec un filtre à particules Diesel (DPF®) en céramique ou en métal fritté. Le NO2 produit moyennant le catalyseur oxyde (régénère) en continu la suie (carbone) accumulée dans le filtre en dioxyde de carbone.

CSMF®

Coated Sintered Metal Filter– les filtres à particules Diesel revêtus (CSF Coated Soot Filter et CSMF) sont utilisés pour assurer la régénération par dioxyde d'azote (NO2) sur les systèmes de filtres à particules des moteurs Diesel à régénération passive : ici, la surface revêtue catalytiquement du filtre à particules Diesel est utilisée pour transformer le monoxyde d'azote (NO) des gaz d'échappement en NO2 et pour oxyder la suie à l'aide du NO2.

DOC

Diesel Oxidation Catalyst – Catalyseur d’oxydation Diesel. Technologie pour la diminution des émissions nocives de HC et CO dans les gaz d’échappement de moteurs à combustion.

ECU / datalogger

Electronic Control Unit (unité de commande) – dans le post-équipement, la mise au point de procédés de régénération actifs nécessite des unités d'appareil de commande autonomes. HJS a mis au point une ECU à cet effet. L'ECU est actuellement utilisée avec le SMF®-AR. En outre, l'ECU peut être utilisée en particulier pour déterminer les fonctions d'enregistrement des données, les fonctions du système, les intervalles de nettoyage, etc., pour les procédés de régénération passifs et assurer ainsi la longévité de fonctionnement.

Particules fines

Impuretés de l'air sous forme de particules présentant un diamètre aérodynamique inférieur à 10 µm (PM10).

Hydrocarbures

Le terme d’hydrocarbures (HC) désigne collectivement tous les composés chimiques à base de carbone (C) et d’hydrogène (H). Les émissions d’hydrocarbures sont dues à une combustion non complète et à une évaporation partielle du carburant. Les hydrocarbures sont considérés comme étant cancérigènes dans le cas d’une exposition à longue durée. Les hydrocarbures partiellement oxydés sentent mauvais et réagissent en présence de la lumière du soleil pour former des produits dérivés qui irritent les muqueuses et qui sont l’une des causes majeures de la formation de Smog en été.

Monoxyde de carbone

Dans le cas où la combustion est effectuée avec défaut d’air, du monoxyde de carbone (CO) se forme. CO est un gaz incolore, inodore et insipide. Lorsqu’il est respiré, il bloque le processus d’arrivée d’air dans le sang et peut provoquer des maux de tête, des nausées et éventuellement un empoisonnement général en fonction des quantités absorbées. Le monoxyde de carbone CO est transformé en dioxyde de carbone CO2 par une réaction d’oxydation.

Option-Fit

Montage optionnel de pièces pour véhicules neufs, machines et appareils qui ne concerne pas toute la série d’un fabricant.

Oxydes d’azote

Oxydes d’azote (NOx) est le terme générique utilisé pour désigner les composés à base d’azote et d’oxygène. Tous les procédés de combustion produisent des oxydes d’azote. Au sein d’un moteur à combustion interne, ce sont principalement le monoxyde d’azote (NO) et le dioxyde d’azote (NO2) qui se forment.

NO est un gaz incolore, inodore et insipide qui s’oxyde progressivement en NO2 au contact de l’air.
NO2 est un gaz piquant et toxique. Les oxydes d’azote sont en partie responsables des dégâts forestiers (pluies acides) et de la formation de Smog.

Particules

Depuis l'introduction de valeurs limites en 1972 aux USA, les particules sont définies au moyen d'un procédé de mesure. Selon le procédé de mesure prescrit par l'EPA (Agence de Protection de l'Environnement) américaine et la directive UE 88/77/CEE, les particules sont les composants solides et liquides des gaz d'échappement qui peuvent être séparés à une température maximale définie de 51,7°C du gaz d'échappement dilué avec l'air ambiant filtré sur un filtre d'essai défini.

PM10

Particules qui traversent un orifice d'entrée calibré présentant un degré de séparation d'au moins 50% pour un diamètre aérodynamique de 10 µm.

Rétrofit

Modernisation/équipement initial ou réparation et/ou post-équipement et transformation avec/de systèmes de post- traitement des gaz d’échappement et/ou leurs composants, de véhicules, appareils ou machines déjà en circulation.

SCR

Selective Catalytic Reduction – réduction des émissions NOx de moteurs Diesel en utilisant un réducteur et un catalyseur SCR.

SCR -AC

SCR (Réduction catalytique sélective) utilisant le carbamate d'ammonium. L'utilisation de la SCR nécessite un agent de réduction. Parmi ceux-ci, on compte, entre autres, l'urée (liquide, solide), l'ammoniac (gazeux), le carbamate d'ammonium (solide. Il existe des solutions spéciales pour l'utilisation du carbamate d'ammonium qui permettent d'exploiter les avantages d'un encombrement réduit. HJS a mis au point à cet effet le système du réacteur au carbamate d'ammonium.

SCRT®

Selective Catalytic Reduction Technology (Technologie de Réduction Catalytique Sélective). Système composé de CRT® et de SCR. Ici, on utilise les avantages d'une forte teneur en dioxyde d'azote (NO2) dans les gaz d'échappement pour la régénération passive des filtres à particules Diesel, afin de réduire ensuite les émissions de monoxyde et de dioxyde d'azote (NO et NO2 ) au moyen d'une réduction active, en utilisant un agent de réduction.

SMF® est une marque communautaire de la HJS Fahrzeugtechnik et de Johnson Matthey, Angleterre.

SMF®

Sinter Metall Filter. Filtre à particules Diesel sur la base de métal fritté comme matériau de substrat. Marque de produit déposée par HJS.

SMF®-AR

SMF® avec Régénération Autonome – on entend actuellement par « régénération autonome » la « régénération thermoélectrique ». La régénération thermoélectrique est un procédé de régénération spécialement conçu pour répondre aux exigences du SMF® en utilisant un élément chauffant tubulaire, un système de dosage d'additif et une ECU spécialement destinée à cette application.

VERT

VERT signifie « Diminution des Emissions de Machines réelles dans la Construction des tunnels » (« Verminderung der Emissionen von Realmaschinen im Tunnelbau »). VERT est un projet de la Caisse nationale suisse d‘assurance en cas d‘accidents (CNA), du Syndicat allemand des employés des travaux publics de Munich (TBG), de l‘Institut autrichien d‘assurance contre les accidents du travail (AUVA), de l‘Office fédéral de l’environnement, des forêts et du paysage, Suisse (OFEFP).

www.hjs.com/aftermarkt   |   www.hjs.com/retrofit   |   www.hjs.com/oem   |   www.hjs-motorsport.de   |   www.hjs-tuning.de   |   www.hjs-drm.de